1701 à 1798

(Essai de chronologie: grandes dates)

 

Dates

France

Ariège

1701  

Incendie à Tarascon : 88 maisons sur les 124 que comporte la ville sont détruites

1712

 

Les Espagnols en Vicdessos

1715-1774

Louis XV : Roi à 5 ans : régence de Philippe d’Orléans

Marié à Marie Leczynska en 1725

La Lorraine et la Corse sont françaises

1732

 

3 gentilshommes verriers (les frères Grenier), nés à Camarade, mais alors à Montauban, sont exécutés à Toulouse pour avoir pris fait et cause pour le pasteur François Rochette, pasteur de la Religion Réformée, surpris dans l’exercice de son ministère. Voltaire et J.J. Rousseau intervinrent en faveur des accusés

1735

 

Etienne Gaspard de Foix-Fabas épouse Henriette de Lestang, fille de Bernard, vicomte de Celles

1743

 

Naissance d’Isaac Courtois à Saverdun (mort le 17 octobre 1819) qui partira à Toulouse et fondera la banque qui porte son nom

1747

 

Naissance à Mirepoix de Jean-Joseph Vidal ; astronome, mort le 2 janvier 1819

1750

 

Inondation de Seix : le pont est emporté « le seul qui entretient le commerce de France en Espagne de ce côté-cy et sans lequel aucune voiture ne peut passer d’un royaume à l’autre »

1760

 

Commencement de l’inventaire général des archives de la Tour Ronde du château de Foix.

1762

Affaire Calas

Un orage fait 11 victimes à Miglos

1772

 

- Naissance à Saurat du baron Justin Laffitte, général (mort à Paris le 27 août 1832)

- Inondation à Tarascon qui emporte, aussi, l’église Sainte Quitterie : une délibération de 1776 décide de la reconstruire

1774-1793

Louis XVI : Roi de France de 1774 à septembre 1792

1778

 

Naissance à Saint-Paul de Jarrat de Hippolyte-Thomas Bauzil, auteur de la réplique à Napoléon : « l’Ariège produit du fer et des soldats »

1779

 

Mort de Mgr de Vercel, le 24 septembre, (inhumé le 26 dans la chapelle de l’hôpital de Saint-Lizier)

1785

 

Autorisation d'un emprunt de 40 233 livres par la province pour les travaux du pont de Mirepoix

1789

L’égalité civile est fondée dans la nuit du 4 août et la féodalité abolie

- Réunion des électeurs des trois ordres à Pamiers pour le comté de Foix : Vadier et Bergasse Laziroule pour le Tiers Etat ; J.B. Font curé de Pamiers pour le clergé et le marquis d’Usson pour la noblesse

Signature du « cahier de doléances, plaintes et remontrances » rédigé par les commissaires nommés par l’assemblée générale du Tiers-Etat du Couserans (de la Boissière, comte de Chambors, président ; Castéras de Bousquet ; Roquemaurel, vicomte de Montégut ; Delort de Saintenac, baron d’Astien ; le baron de Lingua de St Blanquat, secrétaire)

- Une proposition d’un département de Comminges et Couserans prévoyait pour chef-lieu, en alternance, Saint Gaudens et Saint Girons-Saint Lizier « ne formant que la même ville » (La Bastide de Sérou et le Mas d’Azil étaient laissés au comté de Foix)

- Assemblée de la noblesse tenue à Saint-Girons

- 9/08/1789 : 1er projet de pacte fédératif avec les villes et villages voisins (Le Peyrat)

1790

 

- Le Couserans est rattaché au comté de Foix pour former le département de Foix et Couserans (qui deviendra l’Ariège). Le chef lieu devait alterner entre Foix, Pamiers et Saint-Girons.

- Création du département de l’Ariège (alors, 8éme du rang par ordre alphabétique, avant l’instauration des Alpes Maritimes)

1791

La Constitution établit la Monarchie constitutionnelle et une Assemblée législative.

- Bernard Font élu évêque constitutionnel de l’Ariège ; député de l’Ariège, ennemi de Vadier

- Élections législatives

- Louis de Narbonne Lara est nommé ministre de la Guerre

1792

Chute de la royauté (10 août)

Première République

- Les élections amènent à la Convention J. Lakanal, de Serres (sur Arget) ; Gaston, de Foix et J.François Baby, procureur de la commune de Tarascon : ils voteront la mort du roi faisant ainsi de l’Ariège le seul département où tous les députés sont régicides.

- Louis de Narbonne Lara se propose comme témoin pour défendre Louis XVI

1793

 

- Marc-Guillaume Vadier, né à Pamiers en 1736, est élu au Comité de Sûreté Générale et de Surveillance de la Convention, composé de 12 montagnards, et le présidera.

- Joseph Lakanal créé le Muséum d’histoire naturelle

- Lakanal fait voter une loi sur la propriété littéraire et artistique ; il fait adopter le télégraphe de Chappe

- Organisation du Comité révolutionnaire du département de l’Ariège

1794

 

- Publication à Mirepoix de l’arrêté par Chaudron Rousseau ordonnant la destruction du château de Lagarde

- Marc Antoine de Lévis Lugny est guillotiné à Paris (Arrêté comme émigré et accusé de conspiration)

- Guillaume Vadier fait expulser les suspects ariégeois des débats puis les fait guillotiner

- Joseph Lakanal crée les écoles normales

- Lakanal vote la mort de Louis XVI

- Vadier fait arrêter Danton

- Mathieu d’Usson est guillotiné

- Vadier envoie Robespierre à la guillotine

- Un arrêté du 10 Floréal an II du représentant du district de Mirepoix Chaudron-Rousseau prescrit la destruction du Château de Lagarde. Les matériaux provenant de la démolition seront employés aux mieux des intérêts de la république. 6 charrettes doivent les transporter sur Castelnaudary. Puis il est mis à la disposition du citoyen Espert maire de Lagarde pour grenier à grain puis fourrage

- La commune de Belloc qui avait été mise dans l’Aude en 1790 est transférée au district de Mirepoix

1795

 

- Mort de Dominique de Lastic à Münster (Westphalie) : dernier évêque de Couserans de 1779 à 1789

- La Convention décrète la déportation de Vadier

- J.B. Clauzel est nommé au comité de Sûreté générale

- Élections législatives

- Lakanal réorganise l’Institut de France

1796

 

Guillaume Vadier est arrêté à Toulouse

Élections législatives

1798

 

- Georges Galy Gasparrou est nommé commissaire du Directoire exécutif de l’Ariège

- Georges Bergasse élu secrétaire du conseil des Cinq cents

 

(Réalisation : J.J. Pétris pour Histariège. Droits réservés)